Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
PROTOTYPE, subst. masc.
A.−
1. Vieilli. Modèle premier; premier exemplaire (d'un objet à reproduire). Synon. étalon, original.Cette médaille est le prototype sur lequel on a monté toutes les autres (Ac.). [Les nouveaux administrateurs des colonies] s'imaginaient que leur administration les autorisait à faire changer les lois; et abrogeant les anciennes, ils en créaient de nouvelles sur un nouveau prototype (Baudry des Loz., Voy. Louisiane,1802, p. 275).Si le galbe de cette statue [un guerrier à Notre-Dame de Paris] ne suffisait pas à révéler une imitation de l'antique, son costume militaire, qui n'a rien du moyen âge, montrerait où l'on doit chercher son prototype (Mérimée, Ét. arts Moy. Âge,1870, pp. 367-368).Le Giorgione (à Dresde) fait voir la femme nue couchée qui servit de modèle, de prototype à toutes ces peintures du Titien (Barrès, Cahiers,t. 9, 1911, p. 220).
BIOL., ZOOL. ,,Forme primitive à laquelle on peut faire remonter les formes ultérieures`` (Séguy 1967). En appos. Nous avons donné (...) un aperçu des rapports que les végétaux avaient avec les animaux par la variété de leurs espèces, dont les genres prototypes étaient destinés particulièrement à l'homme (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 88).
2. P. anal. Modèle, exemple parfait. Ma femme, à qui Mmede L. (...) a communiqué jusqu'aux moindres détails de votre histoire, vous regarde comme le prototype de la félicité humaine (Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 23).[Le] Misanthrope, prototype (...) de la grande comédie (Arts et litt.,1935, 76-4).
P. iron., rare. Pour moi, Fromentin est le prototype du socialiste français. Avec ses phrases onctueuses, sa dialectique en tire-bouchon, sa voix grasse, retroussée, ses indignations trémolantes (Aymé, Uranus,1948, p. 174).
B.− IMPR. Outil de fondeur qui sert à régler la force de corps d'un caractère d'imprimerie. Avant l'année 1737 (...) on n'avait encore aucune mesure pour régulariser la force relative des divers corps; c'est alors que Fournier jeune inventa un rrotouyxe destiné à obtenir cette régularité par tout le royaume (FreyTypogr.1857).
C.− INDUSTR., usuel. ,,Premier modèle réel d'un objet, d'une machine, établi afin de le mettre au point avant d'entreprendre la fabrication en série`` (Dew. Technol. 1973). Prototype secret; essai, mise au point d'un prototype; construire, essayer, étudier un prototype; être au stade du prototype; un prototype automobile. La découverte en Allemagne par les différents services alliés de nombreuses armes secrètes, encore au stade du laboratoire ou du prototype, et que la victoire alliée avait empêché Hitler d'utiliser (Billotte, Consid. strat.,1957, p. 4015):
Des cargos militaires et des chasseurs à réaction pour la marine virent le jour à titre de prototypes. Seul le « Noratlas » devait connaître la grande série. À la SNCASE, la politique consista à tirer parti de l'expérience acquise avec le « Vampire » en extrapolant des dérivés dont le « Mistral » et « L'Aquilon » firent carrière. Divers autres prototypes à réaction, dont le « Grognard » et « Durandal », restèrent sans lendemain. (...) Seul le « Vautour » fut produit en série. Industr. aéron. fr.,1962, p. 8.
En appos. Avion prototype. La plus importante de ces entreprises [dans le domaine nucléaire] est un réacteur prototype fonctionnant à haute température et refroidi au gaz comprimé (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 135).
En partic. [Dans les compétitions automobiles sur circuit] Voiture pour laquelle les règlements n'exigent ni une production minimale, ni un équipement routier complet. L'année dernière, le plus rapide des gros prototypes Ford qui ont mis le commendatore Ferrari à genoux avait « fait » 3'38"2 au tour, à 224,6 km/h (Paris Match,20 avr. 1968, p. 10, col. 2).
REM. 1.
Proto, subst. masc.,arg. phot., abrév. de prototype. ,,Appareil photographique expérimental qui n'existe qu'à quelques exemplaires`` (Les Mots en liberté, no4, p. 19 ds Quem. DDL t. 23).
2.
Prototyper, verbe trans.,vieilli, au fig. Être l'exemple parfait de quelque chose; représenter, symboliser. Saint Louis, Luther, Fénelon, La Vallière et Voltaire sont bien loin de nous; or, chacune de ces individualités prototypait une croyance ou un doute (Balzac, Œuvres div.,t. 1, 1830, p. 410).Il colligea quelques pièces. Le bœuf, l'agneau, la brebis, nous les avons parqués; le mouton prototype la douceur et la timidité et saint Pacôme incorpore en lui le moine qui rit, ponctuel et docile, et aime ses frères (Huysmans, Cathédr.,1898, p. 424).Part. passé en empl. adj., hapax. Involontairement ils s'admiraient tous deux, car tous deux avaient prototypée dans tous leurs traits cette apparence de vigueur, de force et de caractère indomptable, qui est l'idéal de la beauté chez les sauvages (Sue, Atar-Gull,1831, p. 16).
3.
Prototypique, adj.Qui appartient à un prototype, qui en a le caractère. Modèle prototypique. (Dict. xixeet xxes.). P. anal. Alice [Saunier-Seïté] − si parfaitement prototypique de cette femme « égale de l'homme » dont les hommes politiques nous tannent les oreilles ces temps-ci −, cette femme ministre qui sait si bien allier l'intelligence et l'ambition (Le Nouvel Observateur,11 mars 1978, p. 63, col. 3).
Prononc. et Orth. : [pʀototip]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1552 « type, modèle premier » (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, XXV, 44); b) av. 1641 fig. « modèle, exemplaire parfait » (Sully, Mémoires, t. 6, p. 252 ds Littré : prototipe); 2. a) 1740 (Ac. : Prototype. Original, modelle, premier éxemplaire. Il se dit particulièrement Des choses qui se moulent ou qui se gravent); b) α) 1877 adj. étalon prototype (Annuaire du bureau des longitudes pour 1877, p. 149 ds Littré Suppl.); β) 1935 un prototype d'avion (Ac.). Empr. au b. lat. prototypos « forme primitive » (v. Gaffiot), empl. subst. de l'adj. prototypus « élémentaire, primitif », lui-même empr. au gr. π ρ ω τ ο ́ τ υ π ο ς « qui est le premier type, primitif » (comp. de π ρ ω ̃ τ ο ς « premier », d'où proto-* et de τ υ ́ π ο ς, v. type). Fréq. abs. littér. : 89. Bbg. Gall. 1955, p. 129. − Quem. DDL t. 14 (s.v. prototyper).